[7619] Un cheval fou a erré environ une heure dans les rues de Paris, samedi à la mi-journée, avant d'être maîtrisé, a-t-on appris de source policière. Le cheval appartenant à la Garde républicaine a désarçonné sans la blesser sa cavalière, p

[7619] Un cheval fou a erré environ une heure dans les rues de Paris, samedi à la mi-journée, avant d'être maîtrisé, a-t-on appris de source policière. Le cheval appartenant à la Garde républicaine a désarçonné sans la blesser sa cavalière, pour une raison inconnue, lors d'un exercice dans le bois de Boulogne, au carrefour des cascades. Il est parti au grand galop et n'a pas 'su retrouver son écurie toute proche', a expliqué à l'AFP le lieutenant colonel Hamon de la Garde républicaine. Habituellement affecté à la caserne des Célestins, bd Henry IV (4ème arr.), Delin 2, homonyme d'un célèbre cheval de course, n'était dans cette écurie du bois 'que depuis une dizaine de jours', ajoute l'officier. Apeuré, le fugitif a ensuite erré dans les rues à l'ouest et au sud de la capitale, avant d'être maîtrisé dans le parc Georges-Brassens, rue de Brancion (15ème arrondissement), selon la police. L'animal n'a apparemment blessé personne ni provoqué de dégâts, d'après la police, qui a cependant perdu sa trace au début de son périple. Après sa fuite du bois de Boulogne, le cheval a été repéré sur le Pont d'Iéna. Il a ensuite emprunté notamment l'avenue de Suffren, les rues de Grenelle, Cambronne, la place de Catalogne et enfin la rue de Brancion où des policiers en VTT l'ont incité à rentrer dans le parc Georges Brassens. L'équidé a été dirigé de la même manière vers un local technique où il a pu être maîtrisé. Delin 2 devrait être 'mis au vert quelques temps' avant de reprendre ses activités, selon M. Hamon. Où le cheval a-t-il été bloqué ?

Dans le bois de Boulogne.

Sur le pont d'Iéna.

Dans la caserne des Célestins.

Dans le parc Georges Brassens.